Faune et flore

La grande variation d’altitude sur le domaine et les diverses conditions d’exposition au soleil favorisent différents milieux méditerranéens, et donc une biodiversité remarquable. La forêt abrite des chênes verts pluricentenaires, la garrigue héberge le genévrier cade et le ciste cotonneux, et les prairies pâturées se recouvrent au printemps d’une multitude de fleurs, dont un certain nombre d’orchidées.

Les grands mammifères sont bien présents, notamment les cerfs élaphes qu’on peut entendre bramer lors des nuits d’automne, ainsi que les sangliers dont la surpopulation nécessite la régulation par des battues administratives en automne et en hiver. Chevreuils, renards, lièvres, écureuils roux et loirs sont aussi observés régulièrement.

Une centaine d’espèces d’oiseaux sont contactées régulièrement sur le domaine. C’est un bon endroit pour admirer les rapaces diurnes. Les vautours fauves, par exemple, survolent le domaine en groupe à la recherche d’une carcasse. Les passereaux sont aussi nombreux, certains nicheurs comme le pouillot de Bonelli, d’autres hivernants comme le gros-bec casse-noyaux.

Enfin, un grand nombre d’insectes animent nos prairies. Et quand on parle d’un grand nombre, il s’agit de plusieurs milliers d’espèces ! Certaines sont bien connues comme la guêpe commune, d’autres le sont beaucoup moins comme l’ascalaphe soufré. Un suivi des papillons est aussi effectué chaque année pour mieux connaître les espèces et leur évolution.

Six posters sur la faune et la flore du domaine, édités par Esther Brouwer, font actuellement l’objet d’une exposition aux Courmettes. Vous pouvez les afficher ici.

En mai 2017, Nicolas Zwahlen a pris des photos de faune et flore sur le domaine, et a fait un travail remarquable d’identification et de classement des taxons. A admirer ici.